Retour

NOA – OSER LE DIRE

« NOA OSER LE DIRE » est une Association Loi 1901 qui a été créée en partenariat avec : la COOPÉRATION FÉMININE et la Wizo, le FSJU le Consistoire de Paris, le Consistoire Central, le CASIP-COJASOR, l’OSE, et le Rabbin Gilles Bernheim. Ils ont signé une Charte communautaire de lutte contre les violences faites aux femmes. Ils se sont engagés à :

1. Sensibiliser, former et informer la Communauté et ses responsables, ses acteurs sociaux, sur les problèmes posés aux personnes victimes de la violence et notamment les femmes.

2. Offrir un espace d’écoute et de prise en compte de la souffrance des couples.

3. Orienter et permettre l’accès aux services sociaux, juridiques et médicaux.

4. Favoriser la résolution des conflits au sein du couple par la médiation pour une reprise du dialogue.

5. Promouvoir les connaissances des textes religieux prônant le respect mutuel.

6. Encourager les échanges avec les associations agissant dans ce domaine en France, en Israël et à travers le monde.

NOA OSER LE DIRE avec sa Présidente Nicole Silber, a mis en place, une ligne d’écoute téléphonique, pour aider les femmes victimes de violences conjugales à libérer leur parole, à exprimer leur souffrance et leur désarroi dans une situation qu’elles ne maîtrisent pas (tél : 01.47.07.39.55 du lundi au jeudi de 10 h à 15 h).

A notre demande, la Coopération Féminine et son affiliée le Conseil International des Femmes Juives, ICJW, le Grand Rabbin de Paris Michel Guggenheim  a accepté  d’écrire aux Rabbins de Paris et d’Ile de France, à l’occasion du jeune d’Esther, dont on sait qu’il est devenu la journée mondiale consacrée aux Agounots, pour qu’ils  enjoignent, lors de lecture de la Meguila, les hommes récalcitrants, à accorder  le guet (le divorce religieux) à leur épouse. Nous le remercions et esperons que ce fleau viendra à disparaître.

© Coopération Féminine 2017